Nous sommes mobilisés pour réussir cette rentrée

M. le Ministre Blanquer vient de nous écrire pour nous informer que la rentrée aura lieu lundi normalement, aux horaires habituels. Les élèves sont donc attendus au démarrage de leur emploi du temps.

 
L'hommage au professeur assassiné :
En hommage à Samuel Paty, la lettre de Jean Jaurès sera lue aux élèves et suivie d'une minute de silence.
Je prends la décision de supprimer les cours de 11h30 à 12h30 afin de permettre un temps déchanges et de reflexion entre personnels du collège. Les élèves externes rentreront chez eux et reprendront les cours à partir de 14h, les demi-pensionnaires déjeuneront au premier service, celui de 11h30.
 
La sécurisation de l'établissement, vigipirate urgence attentat :
La sécurité se renforce. Plus aucune personne extérieure à l'établissera ne pourra y entrer, excepté sur rendez-vous.
Un exercice "attentat intrusion" sera organisé avant les vacances de fin d'année.
 
La crise sanitaire : délais de mise en place jusqu'au 9 novembre
Le protocole se renforce également. Dès lundi 2, les classes seront stabilisées dans une salle sauf pour les salles spécialisées.
La salle polyvalente sera ouverte afin d'agrandir la salle de restauration.
Des circuits de déplacements seront mis en place pour éviter les brassages d'élèves (les croisements et les mélanges entre 
classe).
Le masque et les gestes barrière sont encore plus d'actualité.
A ce propos, plusieurs élèves sont arrivés une ou plusieurs fois sans masque, ce qui nous a conduit à en prêter plus de 165 fois en 6 semaines de fonctionnement.
Nous ne pourrons plus pallier au manque de masque dans de telles proportions, aussi tout élève non masqué ne sera autorisé à aller ni en classe, ni dans les couloirs, ni dans la cour de récréation. Il sera isolé dans une salle. Nous appelerons les parents afin qu'ils apportent un masque.
Nous demandons aux parents de ne pas envoyer leur enfant s'il est malade, même un peu, et de prendre la température tous les matins. Au delà de 38°C, l'enfant doit rester à la maison.
Toute famille qui aurait besoin d'aide à l'achat de masques doit se signaler au collège car nous pourrons l'aider.
 
La période qui s'annonce va être difficile, pour chacun. Mais nous saurons aller jusqu'au bout, dans l'intérêt de nos élèves. Nous comptons sur l'appui précieux des parents et l'aide des élèves pour que tout se passe au mieux.
 
La Principale
Sabine Pépinster